IMAGINEZ  DESSINEZ  RECULEZ  SOURIEZ  RECOMMENCEZ  IMAGINEZ  DESSINEZ  RECULEZ  SOURIEZ 

 

Robert Desjardins pratique l'architecture de paysage depuis plus de trente ans. Longtemps associé à la Ville de Montréal, il marque ce paysage par de nombreux projets primés par ses pairs. Aujourd'hui, il œuvre à titre de conseiller en architecture de paysage et enseigne à l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal où il a lui-même étudié.

 

Son parcours lui permet de planifier et d'intervenir sur des territoires d'exception: l'Arrondissement historique du Vieux-Montréal, le site de l'Exposition universelle de Montréal 1967 et le Bois de Saraguay pour en nommer quelques-uns. L'amélioration de la qualité du milieu de vie est au centre de ses préoccupations professionnelles.

 

Fervent défenseur du vélo comme moyen de transport et pionnier des premières voies cyclables urbaines son rôle, qu'il poursuit toujours, a été déterminant dans l'intégration du vélo en ville. Coordonnateur en matière de vélo à Montréal pendant plusieurs années, il y a rédigé la Politique Vélo de Montréal. À titre d'expert, il a siègé auprès de comités  à l'élaboration d'ouvrages normatifs en matière d'aménagements pour vélos.

 

L'espace public patrimonial constitue son principal champ de pratique. L'approche contemporaine qu'il adopte s'ancre dans le sens du lieu et le contexte physique des sites  à l'étude. La posture formelle, simple et épurée de ses projets place l'expérience des usagers au premier plan de ses intentions. La signature affirmée et sensible de ses aménagements laisse, sans dominer, tout l'espace au rapport entre l'usager et le paysage. Il préfère encourager cette filiation plutôt que s'y imposer ou s'y immiscer. Comme il explique à ses étudiants, « Je m'abstiens de faire partie de la photo ».

 

1/5